mercredi 5 octobre 2022

La Mairie de Cannes décroche un prix pour la restauration de l’Eglise Notre-Dame de Bon Voyage

Conservation et valorisation du patrimoine architectural, cultuel et historique cannois

A lire
- Publicité - zooplus.fr

La Mairie de Cannes décroche le « Prix départemental des Rubans du Patrimoine » pour la restauration de l’Eglise Notre-Dame de Bon Voyage

A l’occasion de la 27ème édition du concours « Les Rubans du Patrimoine » (1) , la Mairie de Cannes a obtenu le Prix départemental des Alpes-Maritimes pour la restauration de l’église Notre-Dame de Bon Voyage.

Inaugurés en juin 2019, les travaux intérieurs et extérieurs ont permis de redonner son lustre d’antan à ce monument d’inspiration romane daté du XVIIIème siècle (1878) et situé en plein cœur du centre-ville, en face du Palais des Festivals et des Congrès.

Cette opération réalisée dans le cadre du « Plan Églises » poursuit la démarche municipale de préservation et de valorisation du patrimoine architectural, cultuel et historique cannois.

Jeudi 23 décembre 2021, le maire de Cannes a reçu cette récompense en présence de l’ensemble des partenaires du concours sur le parvis de l’édifice, dénommé « Sœur Emmanuelle » en 2019 en hommage à son engagement auprès des plus pauvres.

Une plaque officielle a également été dévoilée.

« L’entretien du patrimoine cultuel et architectural, sa valorisation et son partage, sont des missions essentielles pour créer du sens et du lien civilisationnels par la transmission. Cela n’a rien d’anodin ou de superficiel: il s’agit à la fois de se souvenir, d’entretenir l’âme et l’identité de la commune comme de notre pays et de renforcer l’attractivité de notre ville. La restauration complète de l’église Notre-Dame de Bon Voyage en est un bel exemple. Elle témoigne de la volonté constante de la Mairie de Cannes, à travers son ‘’Plan Églises’’, de protéger les édifices religieux propriétés communales et de privilégier la permanence de valeurs attachées à des lieux de rassemblement et de partage. »

David Lisnard, maire de Cannes

Remise du Prix département des Rubans du Patrimoine 6 BD (c) Mairie de Cannes

Valoriser les fleurons patrimoniaux des siècles passés

Lancé en 1994, le concours « Les Rubans du Patrimoine » récompense des communes et intercommunalités ayant réalisé des opérations de rénovation pour l’amélioration du cadre de vie ou de protection du patrimoine bâti.

La municipalité engage dans tous les quartiers des projets de rénovation d’envergure en veillant à concilier deux objectifs majeurs: d’une part, perpétuer l’identité de Cannes pour transmettre aux générations futures un héritage cher au cœur des habitants et, d’autre part, faire de Cannes une ville moderne, dynamique, sûre, solidaire, attractive et durable.

La municipalité a lancé dès 2014 un plan pluriannuel de rénovation des édifices religieux relevant de la propriété communale (antérieurs à la loi du 9 décembre 1905 relative à la séparation de l’Église et de l’État).

Ce « Plan Églises » s’inscrit dans une démarche volontariste de préservation et de valorisation des trésors patrimoniaux des siècles passés, atouts majeurs sur les plans touristiques, culturels et sociaux.

Au titre du concours « Les Rubans du Patrimoine », la Mairie de Cannes a présenté en janvier 2021 son opération de restauration complète de l’Eglise Notre-Dame de Bon Voyage, située au 1 rue Notre-Dame, et s’est vu décerner le « Prix départemental » au mois d’avril dernier.

Remise du Prix département des Rubans du Patrimoine (c) Mairie de Cannes

Inaugurée en décembre 2018, la première partie des travaux consacrée à l’intérieur de l’édifice, a permis :

–       la réparation des structures et le nettoyage de l’ensemble des vitraux du chœur ;

–       la restauration des vitraux des grands panneaux des transepts ;

–       la création de vitraux dans les tribunes des 1er et 2e étages ;

–       le traitement des fissures apparentes sous voûtes ;

–       le nettoyage de l’ensemble des voûtes et colonnes par «peeling»(2);

–       la reprise de l’étanchéité de la toiture de la petite chapelle nord et celle du baptistère ; 

–       la mise en conformité électrique ;

–       la dépose et la repose des faux plafonds des bas-côtés en lame de bois, ainsi que la reprise des éclairages ;

–       le remplacement du système de ventilation dans la crypte ;

–       l’aménagement d’une loge avec sanitaires et douches au 1er étage de la sacristie.

Livrée en juin 2019, une deuxième partie de chantier s’est concentrée sur les extérieurs du bâtiment avec le nettoyage des façades par cryogénie (solution écologique par la projection de glace carbonique), la révision de la couverture et des descentes d’eau de pluies et la restauration et la remise en service des cloches.

Le montant total de l’opération s’est élevé à 1,3 M€ T.T.C.

Notre Dame de Bon Voyage (c) Mairie de Cannes

Dans sa recherche de financement extérieur, la Mairie de Cannes avait lancé un appel aux dons, en partenariat avec la Fondation du Patrimoine.

Celle-ci avait notamment reçu 5 000 € du « Five Seas Hôtel », établissement voisin de l’église. En outre, la municipalité a reçu une subvention de 81 500 € du Conseil départemental.

Le parvis « Sœur Emmanuelle »: la solidarité et l’altruisme au cœur de Cannes

En accord avec A.S.M.A.E. (association Sœur Emmanuelle) et avec l’approbation du curé de la paroisse Saint-Nicolas, la Mairie de Cannes a rendu hommage à Sœur Emmanuelle en attribuant son nom au parvis de l’église Notre-Dame de Bon Voyage, lors de l’inauguration des travaux en juin 2019.

Après une vie passée au service des plus démunis, Sœur Emmanuelle s’est éteinte en 2008 à la maison de repos des religieuses de Notre-Dame de Sion à Callian (dans le Haut Var). Elle avait effectué de nombreuses retraites spirituelles à Cannes, au sein de l’Abbaye Notre-Dame de Lérins.

Onze ans après sa disparition, David Lisnard, maire de Cannes, a souhaité inscrire, dans la postérité locale, l’engagement et les actions de Sœur Emmanuelle. Une manière de rappeler les valeurs de l’altruisme, de l’humanisme et de solidarité en plein cœur de la ville.

Transmettre ce riche héritage aux générations futures

Plus de 2,5 M€ ont été investis depuis 2014 par la Mairie de Cannes dans le cadre du « Plan Églises » pour la conservation et la valorisation du patrimoine religieux communal.

En plus de Notre-Dame de Bon Voyage, l’église Notre-Dame d’Espérance, les chapelles de la Miséricorde, Saint-Roch, Sainte-Marguerite (au Fort de l’île) et celle de la butte Saint-Cassien à La Bocca sont concernées par ce plan inscrit dans le projet de mandat de David Lisnard.

Lieux de vie et de culture, les édifices cultuels participent de l’âme des quartiers et sont intimement liés à leur développement et à leur vitalité. Il convient de transmettre ce riche héritage aux générations futures.


(1) Organisé par l’Association des Maires de France, la Fondation du Patrimoine, la Fédération Française du Bâtiment et des Travaux Publics, la Caisse d’Epargne et le Groupement des Entreprises de Restauration des Monuments Historiques


(2) Ce procédé consiste à projeter à haute pression une solution à base de latex et glycol. Après un temps de séchage de 24 heures, le décollement de la peau à base de latex emporte la poussière et les salissures, permettant ainsi un nettoyage minutieux en douceur sans utilisation d’eau.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité - zooplus 728x90
Derniers articles

Le Festival Coul’Heures d’Automn se prépre à Antibes Juan-les-Pins

Cet événement unique sur le territoire azuréen a pour objectifs la valorisation de l’art urbain et l’implication des habitants dans un ensemble de processus créatifs permettant une autre vision de notre environnement et de la place de l’art dans l’espace public.
- Publicité - zooplus.fr

Plus d'articles